La personne et le sacré – Simone Weil

« L’essai sur La personne et le sacré, qu’a écrit Simone Weil à Londres dans la dernière année de sa vie, ne cesse de nous interpeller pour au moins deux raisons. La première est la critique sans réserve du concept de personne, qui, à plus d’un demi-siècle de distance, n’a rien perdu de son actualité. La seconde – sans doute tout aussi actuelle – est la recherche acharnée et passionnée d’un principe qui se place au-delà des institutions, du droit et des libertés démocratiques, et sans lequel celles-ci perdent tout sens et toute utilité. Ces deux raisons – qu’illustrent en quelque sorte les deux termes du titre de l’essai – s’y trouvent aussi étroitement liées que la trame et la chaîne d’un tissu et, si nous tentons ici de les distinguer, le lecteur ne devra pas oublier que, dans la pensée profonde de Simone Weil, elles sont, en réalité, inséparables. » (Giorgio Agamben) Continuer de lire La personne et le sacré – Simone Weil

Colette Magny. Citoyenne-blues – Sylvie Vadureau

Bien qu’elle n’ait jamais appris les codes de la musique, Colette Magny a bousculé le paysage musical et poétique français. « Citoyenne-blues » nous plonge dans le parcours d’une artiste hors-norme qui, malgré un éveil politique tardif, a mis son talent au service de l’idéal révolutionnaire et de sa soif de justice, de solidarité et de fraternité. Naviguant à contre-courant et face à une censure systématique, son engagement total et son intégrité ont marqué les esprits. De son enfance aux planches de l’Olympia en passant par sa prise de conscience politique, « Colette Magny, Citoyenne-blues » vous plongera dans le parcours atypique de cette artiste exceptionnelle qui a porté la voix des oublié•e•s de l’Histoire jusque dans les amphithéâtres et les usines en grève. Continuer de lire Colette Magny. Citoyenne-blues – Sylvie Vadureau

La recomposition des mondes – Alessandro Pignocchi

Que se trame-t-il exactement sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes ?

Notre anthropologue dessinateur mène l’enquête : s’agit-il d’un kyste peuplé de hippies violents ? Trop drogués pour comprendre qu’il faut partir puisque le projet d’aéroport est abandonné ? Ou de l’avant-poste, en Occident, d’un nouveau rapport au monde, affranchi de la distinction entre Nature et Culture ?

L’enquête emprunte des chemins imprévisibles sur ce bocage qui, d’emblée, nous absorbe, nous transforme et recompose les liens que nous entretenons avec les plantes, les animaux et le territoire.

Ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie, Alessandro Pignocchi s’est lancé dans la bande dessinée avec son blog, Puntish. Son premier roman graphique, Anent. Nouvelles des Indiens Jivaros (Steinkis), raconte ses découvertes et ses déconvenues dans la jungle amazonienne, sur les traces de l’anthropologue Philippe Descola. Dans les deux suivants, Petit traité d’écologie sauvage et La Cosmologie du futur, il décrit un monde où l’animisme des Indiens d’Amazonie est devenu la pensée dominante, et où un anthropologue jivaro tente de sauver ce qui reste de la culture occidentale.
Continuer de lire La recomposition des mondes – Alessandro Pignocchi