Lointaines Ardennes, André Dhôtel

L’Ardenne dont il est question dans ce livre inclassable – ni roman, ni essai, mais promenade à l’aventure et rencontre – c’est l’Ardenne dans sa vérité documentaire et sa réalité vivante : un pays exactement décrit avec ses habitants, un pays repérable sur la carte, d’où s’échappèrent naguère Rimbaud et Daumal et où l’auberge de Mazagran veille au carrefour.

Mais l’Ardenne, ou plutôt les Ardennes, c’est, en même temps, cet espace indéfini, à la fois proche et lointain, ces confins qui inspirent et orientent toute l’œuvre d’André Dhôtel. Évoquée par quatre voix différentes, parfois contradictoires, une terre autre, insaisissable, surgit au fil des paroles et des lieux en apparence les plus simples.

Mené presque sans qu’il s’en aperçoive au bord de l’ineffable, aux lisières, au ciel à travers les arbres, le lecteur passe alors du côté où la forêt se troue, là où ne règne plus que la lumière. Continuer de lire Lointaines Ardennes, André Dhôtel