La langue de ma mère – Tom Lanoye

Avec la sonde dans l’estomac, elle aurait pu encore tenir des semaines, sinon des mois. C’est ce qu’on nous assurait. Je n’ai rien à faire de ces sortes d’assurances. On peut dire ce qu’on veut du Moyen-Age, avec sa Mort Noire et son hygiène défaillante, ses furies et ses bûchers, avec l’espérance de vie en rapport, mais quand il était temps de partir, on pouvait partir. La mort était une vieille connaissance, pas une raison de tomber dans l’hystérie. Le peu de science ne s’était pas encore transformé en un mal grotesque capable de maintenir en l’état tous les maux et de les augmenter au lieu de les combattre. Et en arrière-pensée n’existait pas encore cette méfiance lancinante: quand donc notre formidable sécurité sociale, consolatrice des faibles, s’est-elle convertie en un jackpot pour l’industrie pharmaceutique et ses filiales? Les patients qu’on prolonge rapportent plus qu’une vache laitière. Chaque jour supplémentaire est un jour de bénéfices. Cela rend les recommandations de résignation et de patience plus rentables que la vente de souffrance courte.


Les mères ne deviennent jamais des gens comme les autres, les mères restent des mères.


S’il pouvait au moins saisir ce qu’elle dit, il comprendrait ce qui lui prend. Mais elle vomit un flot irrépressible de bruits rauques, de morceaux de sons bruts, d’explosions brusques suivies de cris prolongés, c’est un bafouillage agressif, une purée de langue pleine de bribes de mots et de sifflements, un salmigondis barbare. C’est un baragouin total dont elle invente sur l’heure le vocabulaire et la grammaire, sans se rendre compte que personne d’autre qu’elle ne pratique cette langue d’enfer.


Parfois la politesse est la porte de l’univers.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s