Michaël Borremans / The Angel

Michaël Borremans

As sweet as it gets

Michaël Borremans a acquis à la fin des années 1990 une renommée internationale grâce à une production variée (dessins, peintures, films) dans laquelle il met en avant, de manière ironique et suggestive, la nature illusoire de nos représentations et l’absurdité de l’existence. Il n’hésite pas à réinterpréter des tableaux historiques de Velázquez, Goya et Manet et fait aussi souvent référence à la littérature, à la photographie et au cinéma. Son intérêt pour la puissance de l’imaginaire rend particulièrement attrayant son langage pictural subversif. Autant de bonnes raisons de découvrir cet artiste fascinant à travers une centaine de ses œuvres des 20 dernières années. Cette exposition proposant un aperçu de sa création quittera ensuite le Palais pour le Tel Aviv Museum of Art et le Dallas Museum of Art.

En rendant visible ce qui est d’ordinaire caché et demeure inconnu, Borremans met en lumière tout le processus de la création picturale, de sa conception mentale au terme de sa réalisation.

Notes pendant la visite de l’expo

Principalement The Angel
pour la taille
pour le corps
pour le visage
et les bras
et cette robe qui ne convient pas au corps

Baisser la tête
honte
butée
refusant le contact

Visage brûlé
Ce n’est pas le tien

? (illisible)
Nordique?
Venue de plus loin?

The House of Opportunities

Parce qu’on cherche les justes proportions
Personnages grands/petits
un système de proportionnalité qui vient du Moyen Age
raconter comme cela
Dire autre est aussi : proposer d’autres images

Anna Borremans

l’expression du visage
quelque chose vient de la traverser
désagréable
à rejeter

Croiser M. G.

Silences entre les mots
Je refuse d’utiliser mon filtre habituel
Ce dramatisme pâteux
Conserver le buté, teigneux
Je ne dirai rien parce que je suis (illisible) de quelque chose
Je vous tourne le dos
la langue lisse
dans le dos
Je ne suis pas une victime
Je suis boudeuse
Je ne dirai rien parce qu’on ne donne pas des perles aux cochons

J’ai refusé le dieu
Si vous souhaitez vraiment m’entendre vous le pouvez
Je n’ai pas le pouvoir du langage
Mais j’ai sa vérité
Elle a refusé le pouvoir
Elle a refusé la langue du pouvoir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s