Tombe dans le sommeil

Tombe dans le sommeil

Comme une réparation – Enfin!

Pour les tributs payés à

Une enfance où trop de beautés

Ont titillé les ormes hautains

Et les faunes jaloux

Une iridescence qui a attiré

Dans sa toile d’aube

Les araignées qui s’y abreuvaient de rosée

Et sont restées tout-compte-fait

Pour dévorer les fils scintillants,

Hargneusement réjouies de faire triompher le vide

Tombe dans le sommeil

Pour ignorer cette lente dévoration

Apprends à présent à cacher

Tes beautés dans de nouvelles toiles

Rapiécées et sans rosée

Y perdre en séduction

Y gagner la joie

Enfin!

©CatherinePierloz-Août2016

dear-mili-maurice-sendak

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s