Adoubée

Il y a certaines choses,
me coucher dans l’herbe,
écouter le vent dans les feuillages,
sentir l’odeur humide de la terre,
entendre le cri des hirondelles, tôt ou tard dans la journée,
qui ont le pouvoir de me redresser la colonne vertébrale.
Ces moments-là sont les moments de mes adoubements.
Ils me rendent à ma tranquillité.

©Catherine Pierloz 2016

Une réflexion sur “Adoubée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s