A lech du vaste

Je ne cherche pas à m’exprimer, je cherche à dire, aux autres.
Créer entre moi et eux un espace que j’aurais généré et où ils pourront s’ébattre.
Je suis archéologue de sens, prophétesse.
‘Moi’ ne compte pas.
Mes organes de transmission seuls importent. Dans cette part de moi qui est l’écriture.
La douleur est de ne rien voir, que rien n’apparaisse.
N’avoir à dire que le déjà-entendu.
N’être pas atteinte par le frottement du silex contre silex, puis étincelle.
Faire le long exercice d’écriture pour peut-être me rendre compte que toutes ces excavations, ces heures de fouille, ces hypothèses posées et superposées n’ont rien mis à jour qu’un coffre rouillé vieux d’une fausse antiquité et incapable de révélation.
Lever des pans de voile à l’échelle du vaste.
Cette ambition-là doit se pourvoir très intimement et lucidement de la possibilité de l’échec.
Il faut être sûr qu’on saura le reconnaître.
Sinon c’est l’inflation assurée.
A défaut de rencontrer l’univers et ses mouvements codés, on dessine des galaxies sur les traces de sa propre silhouette. Et on se pare de grandeur à défaut de la donner en partage.
L’écriture, c’est le travail de grattage, ce qui mène au squelette où faux-semblants sont tranchés d’un coup de faux, la mâchoire paisiblement et invariablement souriante.
L’écriture fait ce qu’elle veut, vient comme elle veut.
Il faut écouter son flux et s’y soumettre. Trouver l’endroit où elle vient et la laisser agir.
Cet endroit est souvent, pour moi, le lieu d’une intention. Je lui donne un cadre où elle peut apparaître. Après, elle fait ce qu’elle veut.
C’est une danse. Il faut se mouvoir souplement entre les temps où l’on propose et ceux où l’on dispose.Jne cherpas à m’ex.
Jchera duautr.
Crémoiteux unace qjura gen etoulron s’ébat.
Jui archolesen, prophet.
Moin’compas
Mergan de trans seuls compt.
Danset pard’mo qes l’écrit.
La doul es dnri voi, qrie n’appar.
N’av à di qcq es dlà.
N’etpa atte pal frott silcontex pi étincel.
Faire le long exexex d’écrit pour peutpeutpeutêtre verstehen qu’ces exexex, ces heures de foufoufouuilles, ces hypopo et superpopoposées n’ont mis à joujoujour niks niks ein cofcoffer rouillé d’une falsche antiquitaït und incapable de revrevrevlation.
Lev depan d’vol à l’èch du vast.
Diese ambition (borg) doit se pourvoir (borg) très intimement (borg) et lucidement (borg) de la possibilité (borg) de l’échecchecchec checcheck check…
Mann soll sicher sein das wie sir erkennen könnenn
Erkennnen können
Erkennnen können
Erkennnen können
Erkennnen können
Sinon c’est l’inflaflafla
L’inflaflafla
Sinon c’est l’inflafla
Sinon c’est l’inflation assuréeJen
Jen
Jen
Cheras
M’ex
Ex ex ex d’écrit
Ex ex ex cavation

Jen
Cheras
M’ex
Silcontreex
Silcontre
Ex
Silex
JJJJJJ
Jchera
Dirautr
Dir
Autr
Lev depan dvol
A l’ech du vast
Moi compt pas
Moi compt pas
Sin on
C’est l’infla
C’est l’inflafla
C’est l’inflaflafla
C’est l’inflaflafla
C’est l’inflaflaflaflaflafla
Tion
Tion
Tion
Si on
Si on archeologologise
On est (c) on
Si on prophephephefait
Tise
Fait
Thèse
Fait
Taire
Fait
Terre
Fait
Mer
Et fait mer (éphémère)
On est (b)on

Bon – con
Bon – con
Bon –con
Bon-con-bon-con-bon
Bon bon bon bon bon bon
Bon bon
La bouteille
Est bon bon bon
La bouteille
Est bon
Garçon

Gare son
Gare son ex
D’écrit
Ex cava
Tion
Lev depan dvol à lech du vast

©CatherinePierloz2014

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s