Maman aime Halloween (dédicace à Milady Renoir)

La maman de Cassius vient de déposer devant lui un œuf à la coque tout chaud.

– Mange vite, hein, faut pas arriver en retard au stage.

Cassius regarde le jaune qui tremblote, encore intact et bien sphérique, dans le blanc un peu trop vitreux.

– Tu ne l’as pas cuit assez longtemps, maman !

Maman jette un coup d’œil rapide dans l’ouverture de l’œuf. Elle hausse les épaules.

– C’est fait exprès, Cassius. Dracula les préférait comme ça !

Cassius a cinq ans et il sait déjà que souvent maman ment.
Mais elle est finaude, elle sait trouver les mots. En plus, elle est bien le genre à s’y connaître en Dracula.

Cassius tergiverse au-dessus de son œuf à la coque. Tiens ! Le jaune s’est dilaté et … oh… Un frisson parcourt son échine. Dans le jaune, c’est du sang ? Des filaments sanguins qui dessinent une carte mentale à ramifications multiples comme celles que maman punaise partout pour s’y retrouver dans son organisation.

– Au fait Cassius – la voix de maman parvient, un peu étouffée, de la salle de bain – tu l’aimes bien ton stage de la vie sous-marine ? Vous allez faire quoi aujourd’hui ?

– On va disséquer un calamar géant.

Silence depuis la salle de bain.

Dans l’œuf, le sang fait à présent un gros pâté poisseux. Courageusement, Cassius approche un doigt. Ses ongles sont un peu longs, non ? Maman ferait bien de les lui couper. Mais là, en l’occurrence, c’est plutôt pratique, du bout de l’ongle pointu, délicatement il touille dans la gélatine rougeâtre – toujours ce petit frisson – et oh… Sous un caillot s’est dégagé un œil noir qui regarde Cassius avec pénétration.

Cassius est fasciné. Il croise son regard, deux billes sombres extasiées, dans le reflet de la théière en argent. Waouw, c’est vraiment un œuf de Dracula !

– Tu as fini Cassius ? Il faut encore t’habiller, n’oublie pas…

Maman passe la tête par la porte de la salle à manger.

– Dépêche-toi ! Et qu’est-ce que tu fabriques, tout bossu par-dessus ton œuf ? C’est pas le moment de jouer. On n’a pas le temps. Et puis, au fait, c’est quoi un calamar géant ?

Cassius ne répond pas. Il est concentré sur une sensation physique d’un genre nouveau. Il sent des fourmillements dans tout le corps comme si ses os dansaient la java et se réorganisaient différemment.

– Cassius, c’est quoi cette histoire de calamar?

Maman est dans sa chambre, elle n’écoute plus la réponse de Cassius, elle cherche ses clés.

– C’est un géant des mers. Un terrible prédateur errant dans les profondeurs marines comme par magie. Il se cache, on n’en voit presque jamais…

– Plus fort, Cassius, plus fort, je n’entends rien…

La voix de maman tremble un peu. Bientôt tout va s’accélérer. Mais Cassius ne peut se résoudre à manger son œuf à la coque. Un poussin recroquevillé flotte dans la mousse sanguine, les plumes collantes et moites.

Cassius est peiné. Dracula n’aurait certainement pas hésité.

Les plumes poussent rapidement sur le petit corps. Par empathie, Cassius se sent lui aussi recouvert d’un vêtement doux et chaud. Ça le fait ricaner.

– On doit être parti dans deux minutes, Cassius. Et tes vêtements sont toujours sur ton lit. Si tu veux que tout se passe bien, je te suggère d’accélérer le mouvement.

Cassius ricane plus fort.

D’une main – qu’est-ce qu’il a les doigts noueux, cet enfant ! – il agrippe sa cuillère, son petit visage se crispe de concentration, une lueur de plaisir passe dans ses yeux et hop ! il gobe le contenu de son œuf parvenu à maturité.

Là-dessus, maman surgit, furibonde, avant qu’elle n’ouvre la bouche son cri résonne déjà dans la pièce… puis s’interrompt. Relâchement de tout le corps.

– Mais Cassius…

Son fils est tourné vers elle.

– Mais tu es prêt Cassius… tu as mangé ton œuf et tu es tout habillé. Bravo Cassius !

Et ce jour-là, maman et Cassius ont pris le bus très détendus.

Ce jour-là, le bus était rempli de petits garçons et de petites filles tous déguisés pour Halloween.

Mais il faut bien le dire, le plus beau c’était Cassius, dans son costume de Dracula !
©Catherine Pierloz2013

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s