Bestiaire

Le cygne

De la grâce, du panache, une fierté de sang-bleu,

Rien à redire à cet animal.

Mais…

Trop de distance!

On se lasse à force de révérence.

Qu’il tourne seul sur son étang!


Le loup

Que donnerais-je pour connaître la sensation de bondir, gueule retroussée, crocs assoiffés et savoir que la proie n’a aucune chance!


L’aigle

On m’a raconté que des brumes des sommets du Machu-Pichu jaillissent des aigles plus vastes que dix hommes dont la mission est de révéler des secrets à ceux qui savent ne pas avoir peur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s